La motivation par les sens | la preuve par 5

Ah, la motivation. Pas toujours évident de la trouver ou de la conserver quand elle est enfin là. Pour vous y aider je vous propose ici un tour d’horizon non-exhaustif de conseils ‘motiv-action’ en abordant l’angle de nos sens. À quoi êtes-vous le plus sensible? Vous vous retrouverez peut-être ci-dessous (ou pas du tout, ah mince) en tous les cas vos commentaires sont les bienvenus pour compléter la liste🙂

TOUCHER

Investir dans une tenue…

Soyez honnêtes, n’y a-t-il pas chez vous un vêtement qui porte encore l’étiquette avec le prix ou une paire de chaussures neuves depuis des mois ? Si vous investissez dans du matériel de sport vous serez plus tentées de l’utiliser que de le laisser prendre la poussière tout en dressant la liste des choses que vous auriez pu acheter à la place. Non, non et non. Offrez-vous (ou mettez ça sur votre prochaine wishlist d’anniversaire !) une paire de basket de running à « exhiber » fièrement au parc en courant ou une tenue complète de fitness, poids, tapis et kettle bell compris !

VOIR

…en voyant ce qu’on dépense

Ça peut paraître idiot mais pourquoi pas faire le test: quand vous irez faire vos achats de sport, prévoyez-vous d’abord un budget (des baskets à 150 € ne vous feront  pas courir plus vite ; ce legging a 10 € a l’air pas mal mais celui à 30 semble bien plus résistant) et prévoyez-le en cash. Quand on paie avec sa carte de banque, en un code c’est réglé. Mais quand il s’agit de prendre son porte-feuille, de l’ouvrir, y retirer de l’argent et le donner à la caisse, on prend bien conscience de ce qu’on s’apprête à faire et des suites que cela va/devrait engendrer. Cette étape est franchie, vous avez dépensé de l’argent pour avoir le parfait kit sportif, alors au boulot!

You are not alone – trouver un partenaire de sport

À deux c’est mieux😀 Il se peut que votre sœur, votre meilleure amie, votre super collègue, vos enfants, l’amour de votre vie serait ravi(e) de faire du sport avec vous. C’est une manière de vous motivez mutuellement.

Faire des photos avant/après

« Qu’est-ce que tu as changé depuis la dernière fois que je t’ai vu ! ». Il est plutôt difficile de se rendre compte des résultats de ses efforts. On croit que chaque semaine se ressemble et on ne perçoit pas de sensible différence. Faites donc le test de vous prendre en photo une fois par semaine (#selfit !)  à la même heure et dans la même tenue (sous-vêtements ou tenue de sport) et comparez-les. Et si selon vous rien n’a changé, montrez-les à vos proches. On parie un choc ?

Cours collectifs

Avez-vous déjà remarqué qu’on a tendance à être plus appliqué dans ce qu’on fait quand on est regardé? "Elles sont mieux gaulées que moi, je ne vais pas tenir la séance, et si je me plante…" Ces craintes sont bien souvent partagées et contre-productives, autant les laissez au vestiaire. Dès que le cours commencera vous serez bien plus concentrés sur vos mouvements et sur le prof que sur ce que font les autres. Vous voulez vraiment savoir? Ok, ben elles en chient aussi, voilà. Mais elles seront bien contentes après. Et vous aussi.

Tenir un journal d’évolution

Cela renvoie un peu aux photos avant/après. Que ce soit sur papier ou sous forme numérique faites le bilan de votre parcours :
SEMAINE 1 – je crois que je vais crever. Non je déconne mais sérieusement je ne vais jamais y arriver
SEMAINE 2 – j’ai trop mal je sens des muscles dont j’ignorais l’existence, c’est bon signe ou pas ?
SEMAINE 3 – et donc j’arrive à faire des pompes ! (ok, juste 3 mais c’est déjà ça) – bizarre mon t-shirt semble un peu trop grand
SEMAINE 4 – je tuerai pour un morceau de chocolat mais en même temps je viens de passer d’un 42 à un 40 !

The Strongher - motivation par les sens

GOÛTER

Le changement, une habitude

Je n’aime pas le mot régime, il m’évoque la restriction, la privation, bref je ne perçois pas comment on peut se sentir bien en se privant. Si vous n’avez pas de problème spécifique qui implique un suivi strict de votre alimentation, une alimentation variée et équilibrée est la clé. Autrement dit changer de repas, varier les plaisirs, mettez de la couleur dans vos plats, remplacer le sel et le poivre par des épices…
Vous aurez peut-être déjà également entendu parler des cheat meals ("repas de triche"). Il s’agit d’un repas "craquage", estimé plus gras et que certains sportifs s’autorisent une fois par semaine ou moins. Un fast food, une pizza géante, la troisième part de fondant au chocolat. Ce repas relance votre organisme pour lui dire "hey ho, ce n’est pas la famine, ne te mets pas en mode stockage des graisses, je change ma façon de m’alimenter mais tout va bien". Et puis c’est surtout bon pour le moral! Pour ma part je n’ai pas de cheat meals à  proprement parler, je me fais plaisir tous les jours à dose raisonnable.

(RES)SENTIR

S’entourer de personnes positives

Ça paraît évident et pourtant…Pensez-y un instant, vous savez bien qu’il y a cette personne dans votre entourage, directe ou non, qui n’attend que de vous voir échouer. Ça n’a jamais été dit explicitement mais vous le savez. En cause, ces petites remarques qui semblent anodines mais qui sont assassines. Vous n’en avez pas besoin. À l’inverse faites le plein d’ondes positives et de soutien. Et faites en de même envers les autres, c’est bon pour le karma😉

L’appel de la nature

Il fait beau, il fait bon, vous voulez prendre l’air. Voilà une bonne occasion de faire du sport en plus. Dans un parc, au bois, le long de l’eau. Même en vacances j’emporte de quoi faire un peu de course à pied et découvrir la ville et ses coins verts autrement

Les huiles essentielles

La lavande est réputée pour ses vertues relaxantes, l’eucalyptus pour la capacité respiratoire, les agrumes pour leur effet revigorant…Je ne m’y connais pas assez mais c’est une lacune que je tends à combler.

ÉCOUTER

Playlist

Assise à votre bureau ou à table, vous battez soudainement la mesure avec vos pieds. Ah le pouvoir de la musique ! Mettez en lecture votre album préféré, préparez une playlist à faire trembler le sol ou exclusivement composée des chansons que vous écoutiez à 17 ans. Effet garanti.

Mantra

Un mental d’acier, c’est déjà la moitié du chemin parcouru. Trouvez votre phrase, celle qui vous portera dans les moments de doute mais aussi celle qui vous aidera à vous surpasser à l’arrivée. Les unes choisissent une citation, les autres un seul et unique mot, voire même une image mentale.

Je vous confie la mienne que je répète sans cesse : « Bien dire fait rire, bien faire fait taire ». Autrement dit il y aura toujours quelqu’un pour mettre en doute vos capacités ou rabaisser vos efforts. Parler est plus facile qu’agir. Je peux choisir entre ce qui est bien et ce qui est facile. J’ai choisi.

Et maintenant, à vous !


Et vous, vous en pensez quoi? And you guys, what do you think about it?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s