Je bois quoi pour tenir le coup |bien s’hydrater, l’allié performance

Si toute activité sportive passe par une alimentation variée et équilibrée, l’hydratation est souvent négligée. L’erreur la plus fréquente consiste à ne boire que si on a soif or bien s’hydrater avant, pendant et après l’effort c’est optimiser ses chances de bien commencer, tenir la longueur et récupérer plus rapidement.
Plusieurs évanouissements par le passé durant des sessions intenses ne m’ont pas vraiment laissé le choix, enfin si c’était continuer à ignorer ce problème ou y remédier. Alors boire, oui, mais quoi ?

C’est de l’eau qu’il nous faut !

Et ça, qu’on soit sportif ou non. Tout au long de la journée, et si un effort est prévu par la suite, pensez à boire peu mais souvent (1 à 1,5l/jour). De l’eau minérale ? Personnellement je varie eau du robinet et eau minérale, en particulier celles enrichies en magnésium pour prévenir les crampes. Notez que l’eau est à privilégier pour les efforts de courte durée mais ne sera pas suffisante pour des efforts intenses ou d’endurance. C’est là que d’autres boissons entrent en jeu.

The Strongher - Tennis Addict
Maria le sait bien, c’est de l’eau qu’il lui faut!

Boissons énergisantes ou énergétiques ?

Les boissons énergisantes visent celles qui sont présentées comme pouvant aider leur consommateur à retrouver un regain d’énergie (coup de fatigue, période d’examen). Les plus connues sont gazeuses, contiennent de la caféine, de la taurine ou joue sur la présence d’ingrédients aux origines naturelles. Elles sont consommées telles quelles ou mélangées, notamment avec de l’alcool.
Les boissons énergétiques reprennent les boissons qui visent à maintenir ou combler l’eau, les sels minéraux et les calories perdues pendant l’effort. Elles sont non gazeuses et contiennent du sucre et du sel. Ce sont celles-là qu’il faut privilégier mais aujourd’hui il arrive que les deux termes soient confondus à tort.

Laquelle choisir maintenant ? Peu importe la marque, la couleur, le goût – chacun ses préférences – néanmoins il y a deux éléments à prendre en compte sur l’étiquette de la bouteille : la teneur en glucides (= sucres 4-8g/100ml) et celle en sodium ( =sel 45-115mg/100ml)

Au final c’est d’abord comme on le sent. Si vous récupérez vite, tant mieux! De mon côté voici ma routine :
– Boire peu d’eau mais souvent
– Boire l’équivalent d’un verre d’eau peu avant l’effort
– Pendant, eau et Aquarius (mais pas assez salée) ou une boisson maison quand j’y pense
– Après, eau et un soda moins gazeux ou un jus

Ma boisson maison – pour 1l:

♦ moitié eau
♦ moitié jus
♦ 1/2 càc de sel
♦ shake shake shake, c’est prêt!

The Strongher - boisson maison


Et vous, vous en pensez quoi? And you guys, what do you think about it?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s